Phil MALVILAN - Subjectivités

Portraits au Polaroid

Une autre composante de mon étude sur le portrait. Celle-ci allie l’entrée en contact avec les personnes (aspect humain) à la recherche d’un rendu au caractère poétique et affirmé. Ces deux composantes sont facilitées par l’utilisation d’un matériel objet de curiosité et d’une certaine nostalgie, le Polaroid, qui dans le même temps permet d’obtenir naturellement des images relativement pictorialistes.
Certaines de ces photographies, très granuleuses et au contraste anarchique, sont dues à l’utilisation de films périmés de longue date, sur lesquels la chimie vieillissante contribue à une certaine modification de l’image. Les conditions d’éclairage, chaotiques, induites par les contraintes de l’environnement, participent également à cette mutation quasi-picturale.

Phil Malvilan, photographie d'art

Book réalisé sur BookFoto